4Sep 17

Stratégie Cross Canal: quelle efficacité ?

Internet est devenu le 1er point de contact pour vos clients et prospects.

65% des consommateurs indiquent que leur opinion sur une marque a changé après les avoir consultés en ligne et 96% ont été influencés par une expérience en ligne lors de leur décision d’achat.

Nous l’avions déjà abordé : une stratégie cross canal a aujourd’hui toute sa place dans vos campagnes de communication.
71% des professionnels sont conscients de cet état de fait , mais seulement 29% mettent en place ce genre de stratégie.

Le publipostage reste l’un des canaux de marketing les plus fiables, les moins invasifs et les plus rentables pour atteindre de nouveaux prospects.
Avec un taux d’ouverture de plus de 80% (sur les actions B2C), ces supports laissent leurs équivalents digitaux loin derrière en termes d’efficacité.

L’énorme croissance mondiale de l’impression numérique, qui devrait atteindre 980 milliards de dollars d’ici 2018, vient confirmer ces tendances.

Que manque t-il pour transformer ces chiffres en action ?

Le publipostage est le lien logique entre le monde du marketing print et numérique

Le pourcentage de spécialistes du marketing qui utilisent une stratégie cross canal, est passé de 44% à 52% au cours des deux dernières années.
De nombreuses raisons limitent pourtant ce type de campagnes: manque de temps, de ressources, d’outils, de compréhension, etc…

Mais si on résume, pour 80% d’entre eux, le manque de société proposant un service complet en la matière, freine ces stratégies.
Il existe en effet peu d’entreprises qui fournissent des services intégrés.

 

 

Comment transformer votre prochain publipostage en outil innovant et convivial ?
L’intégration mobile le rend dynamique et attrayant: codes QR, URL PURL (URL personnalisées), pages de destination personnalisées, connexion NFC etc…

Des idées préconçues freinent le développement d’une stratégie cross canal

« Le publipostage n’est pas mesurable et difficile à suivre. »

En réalité – avec les outils et les moyens d’aujourd’hui, le suivi et l’analyse des résultats d’une campagne de publipostage s’en trouvent simplifiés. Désormais, bon nombre de transporteurs reconnus ont une offre de suivi complète des colis, depuis l’usine, jusqu’à la porte de votre prospect !

« Le publipostage est trop cher. »

En réalité – selon le rapport de taux de réponse de DMA (Data & Marketing Association), le coût par acquisition du publipostage est dans la ligne de fond par rapport aux autres canaux de commercialisation.
Pour 10€ dépensés en marketing direct, les sociétés réalisent un CA de 125,45€ en moyenne.

 

 

Mais le marché à évidemment évolué, et quelques chiffres* sont intéressants à prendre en compte lors de la mise en place de vos stratégies:

 

 

    • 90% des personnes qui ont exprimé un intérêt pour votre produit ou service, vérifieront votre site Web avant de finaliser une action de conversion (contact, achat, devis etc…).

 

    • 80% du temps, des ventes réelles sont effectuées entre la 8ème et la 12ème prise de contact.
      En moyenne, une personne agit après la 5ème ou 6ème visualisation de la même offre.

 

    • 42% des destinataires de vos publipostages préfèrent répondre en ligne.

 

    • 95% des prospects vont «vérifier» en ligne avant de prendre une décision, que vous cibliez des entreprises ou des particuliers.

 

    • 90% des consommateurs utilisent plusieurs écrans pour consulter vos offres.
    • 51% des internautes sont sur Facebook.
      Pas étonnant que 94% des « Social Marketers » placent Facebook en 1er choix marketing sur les médias sociaux.
*Ces chiffres correspondent aux études anglophones, mais restent représentatifs des nouvelles habitudes de consommations B2C et B2B que l’on observe en France et plus généralement en Europe.
Sources:

  • thedma.org
  • epsilon.com
  • experian.com
  • socialmediaexaminer.com
  • marketingsherpa.com
  • uspresort.com

Pour continuer dans la lignée des objets connectés et des applications commerciales qui en découlent, nous reviendrons prochainement sur le projet « Physical Web » du géant de la recherche californien.
Mais si vous voulez en apprendre un peu plus dès maintenant, nous vous invitions à suivre ce lien (en anglais).

Nous essayons de vous proposer des articles qui présentent un réel intérêt pour vous et votre entreprise.
N'hésitez pas à nous aider en nous indiquant si cet article vous a été utile ;)