Blog SharePrint: quelques conseils pour s'auto-éditer

20Nov 17

Livre papier : comment s’auto-éditer ?

Vous êtes auteur indépendant ? Comme 25 000 Français*, vous pouvez opter pour l’auto-édition.

Peu coûteuse, rapide et flexible, cette alternative aux maisons d’édition ne se limite pas qu’aux e-books.

Grâce à l’impression numérique, vous pouvez distribuer vous-même votre livre papier à la demande.

L’auto-édition : un marché en plein boum

Depuis la fin des années 2000, l’auto-édition connaît un véritable engouement en France, et pour cause :

3 Français sur 10 rêvent d’écrire un livre*

17% ont déjà entamé un manuscrit (soit 10 millions de best-sellers potentiels !)*

Aux États-Unis, l’auto-édition surpasse l’édition traditionnelle, avec près de 300 000 parutions/an et 17% de parts de marché*

S’auto-éditer : combien ça coûte ?

Voilà une question que vous vous posez sûrement si vous êtes auteur indépendant : quel budget faut-il prévoir pour faire publier soi-même un livre papier ? Réponse : 0€.

En effet, seuls les livres vendus sont imprimés. Vous êtes rémunérés dès la 1er copie.

Copyright Freepik

Certaines plate-formes d’auto-édition proposent toutefois des services payants comme la relecture orthographique et la mise en page de votre manuscrit.

Si vous souhaitez avoir un stock de livres auto-édités, le tarif est évidemment dégressif selon la quantité.

Quoi qu’il en soit, l’investissement financier pour s’auto-éditer reste modique.

Auto-publication papier : impression numérique ou offset ?

Employée par les maisons d’édition traditionnelles et la presse, l’impression offset concerne plutôt les gros tirages papier.

Elle devient financièrement intéressante à partir de 1000 exemplaires. Les bonnes vieilles rotatives à journaux nécessitent en effet davantage de temps de réalisation.

Il faut aussi plusieurs manipulations de la part d’opérateurs, ce qui se répercute sur le coût d’impression.

Si vous démarrez dans l’auto-édition, mieux vaut opter pour l’impression numérique.

Impression numérique : idéale pour les petits tirages

Plus flexible et rapide que l’impression offset, l’auto-publication par impression numérique convient particulièrement aux faibles volumes (moins de 1000 copies).

Écrivains en herbe ou auteurs confirmés y trouvent bien des avantages :

  • Qualité d’impression jusqu’à 2400 ppp
    L’impression numérique offre des alignements précis et des contrastes remarquables dignes de l’offset. Un opérateur vérifie manuellement la qualité de vos tirages à chaque étape.
  • Délais de production plus courts
    Avec l’impression numérique, pas besoin de gravure sur plaques comme en offset. Les corrections, mises à jour et changements de couverture se font depuis le même fichier, sans payer de supplément.
  • Auto-publication maîtrisée
    Vous êtes présent sur un salon du livre ou une séance de dédicaces ? Vous pouvez imprimer plusieurs exemplaires simultanément (de 5 à 100) et ainsi vous constituer un petit stock de votre ouvrage sans vous ruiner.

Premier roman, auto-biographie ou magazine associatif : l’impression numérique est un bon début pour vous auto-éditer à moindres frais.

Sources :
• Sondage Odoxa/Amazon – 2015
• Sondage Opinion Way/Le Figaro – 2009
• Sondage Ifop/MonBestSeller – 2013
• France24 – 2016
• Le Figaro, L’auto-édition dépasse l’édition – 2009
• L’Express, Les auteurs auto-édités plébiscitent l’auto-édition – 2013

Nous essayons de vous proposer des articles qui présentent un réel intérêt pour vous et votre entreprise.
N'hésitez pas à nous aider en nous indiquant si cet article vous a été utile 😉

+0-00 ratings

Nous essayons de vous proposer des articles qui présentent un réel intérêt pour vous et votre entreprise.
N'hésitez pas à nous aider en nous indiquant si cet article vous a été utile ;)