11Juin 18

Packaging personnalisé : le cas des bouteilles collectors de bière Henderson

La brasserie Henderson s’est fait une spécialité de transformer ses bouteilles de bière en véritables objets de collection.

Étiquettes personnalisées, papier texturé et petites séries font le succès de cette marque de bière canadienne.
Le tout sans pour autant ralentir l’impression. Explications.

L’impression à données variables emballe les annonceurs

Bouteilles avec prénom Coca Cola, pots de Nutella 100% uniques, barres chocolatées Snikers avec votre (mauvaise) humeur : l’impression à données variables est très utilisée dans l’industrie du packaging.

Ce mode d’impression personnalisée s’adressent aux marques souhaitant interpeller directement le consommateur.
Et c’est un bon moyen de susciter son intérêt.

En effet, selon une étude Packaging Europe publiée en 2014, 41% des clients achètent un produit uniquement pour son emballage.
Ce chiffre double dès lors que le packaging est personnalisé.

Le packaging personnalisé, clé du succès des bières Henderson

Chaque mois, la brasserie canadienne Henderson sort une nouvelle bière en édition limitée : « The ides of… (April, May, June) » etc.

En cohérence avec ce concept, les créatifs de la société Lorpons Labels ont donc suggéré à la marque d’éditer des étiquettes customisées grâce à la technologie d’impression à données variables. Pour le mois d’avril par exemple, Henderson a fait appel à la maison d’édition House of Anansi pour concevoir des packagings, d’après les couvertures de chefs d’œuvres de la littérature canadienne.

 

 

 

Plus qu’un simple emballage jetable en verre, la bouteille devient objet de collection que l’on prend plaisir à conserver et réutiliser au quotidien.

 

Bien s’entourer pour imprimer en édition limitée

Pour que le packaging en petites séries soit efficace, une équipe créative et un process d’impression de qualité s’imposent.

La brasserie Henderson s’est donc entourée d’artistes talentueux et de professionnels de l’impression à données variables.
Les étiquettes collectors ont ainsi été éditées par l’imprimante HP Indigo WS6800 (spécialement conçue pour la personnalisation de petits tirages), sur du papier texturé pour un rendu plus qualitatif, à l’instar des bouteilles de vins.

Côté logiciel de publication, Lorpon a choisi Esko, une valeur sûre du marché.

La palette de couleurs de l’imprimante HP Indigo WS6800 a même été personnalisée selon la charte graphique de la marque Henderson, qui sortait d’ailleurs du cadre CMJN habituel.
Un calibrage colorimétrique avancé rendu possible par les logiciels HP et Esko.

« Nous avions besoin de flexibilité pour que ce processus fonctionne sur de multiples plates-formes. Aussi bien pour des étiquettes numériques imprimées avec notre HP Indigo WS6800, que pour les grands tirages imprimés en flexographie traditionnelle » précise Jeff Sommer, vice-président du business développement de Lorpon.

Un projet sur-mesure et innovant, comme on aime en voir chez SharePrint !

Nous essayons de vous proposer des articles qui présentent un réel intérêt pour vous et votre entreprise.
N'hésitez pas à nous aider en nous indiquant si cet article vous a été utile 😉

+0-00 ratings

Nous essayons de vous proposer des articles qui présentent un réel intérêt pour vous et votre entreprise.
N'hésitez pas à nous aider en nous indiquant si cet article vous a été utile ;)