Types de papier: blog SharePrint

15Fév 18

Quel type de papier choisir pour vos imprimés commerciaux ?

En communication print, la qualité du papier en dit autant (si ce n’est plus) que les textes et images.

Lisse ou texturé : comment choisir la finition de papier pour vos catalogues, cartes de visite ou packagings ?
Voici de quoi vous guider pour vos futurs projets d’impression.

Choix du type de papier d’impression : une étape cruciale

Avec le grammage, la finition du papier définit la qualité de vos supports print.
Lisse, texturée, mate ou brillante : la finition papier a une incidence sur le rendu visuel, la sensation tactile mais aussi « l’imprimabilité » (rétention d’encre) d’une feuille.

Choix du type de papier : une étape cruciale

En impression numérique et offset, on distingue principalement 2 types de papier :

  • Le papier couché, c’est-à-dire traité avec 1 ou 2 couches de produits (minéraux et liants).
    L’encre y sèche en surface, ce qui rend les couleurs plus vives et les contrastes éclatants.
    On l’utilise surtout pour les flyers, les catalogues ou les magazines.
  • Le papier non couché, dont la surface lisse est obtenue par pression entre 2 rouleaux.
    Non traité, il absorbe plus d’encre que le papier couché pour un rendu des couleurs plus terne. Mais il est plus facile d’y écrire.
    On l’utilise donc plutôt en papeterie (papier à lettres, faire-parts, calendriers, etc).

Finition papier lisse : couleurs vives et noirs profonds

Devenue standard pour les papiers non couchés, la finition lisse garantit un rendu uniforme des couleurs, aussi bien en impression offset que numérique.
Vous trouverez également en imprimerie des papiers à finition « super lisse ».

Leur douceur améliore la netteté des images, la profondeur des noirs et la richesse des teintes.
Le papier lisse est également très agréable au toucher.

Finition papier texturé : élégance et authenticité

Les papiers à finition texturée comme le papier vergé ou le papier à grain sont plus rugueux au toucher. Particulièrement prisé des professionnels du graphisme, le papier vélin donne aux supports de communication print un aspect authentique très qualitatif.

Bien que la variation d’encre soit plus grande, le papier texturé garde de bonnes propriétés d’imprimabilité tout en conservant la sensation naturelle de la feuille. On l’utilise surtout pour les correspondances adressées (invitations, brochures personnalisées).

Exemple de type de papier texturés

Le bon à tirer (B.A.T.) : pour être sûr de faire bonne impression

Que ce soit pour un emballage produit, un catalogue commercial ou l’identité graphique de votre entreprise, le choix du type de papier impacte le message.

Il peut améliorer votre image de marque ou au contraire entrer en conflit avec elle.
Afin d’éviter ce genre de mauvaises surprises (et le surcoût d’une réimpression), mieux vaut demander un B.A.T (bon à tirer) à votre imprimeur.

Vous pourrez ainsi vérifier sur un échantillon l’aspect du papier et vous assurer que la finition est conforme à celle attendue.

Nous essayons de vous proposer des articles qui présentent un réel intérêt pour vous et votre entreprise.
N'hésitez pas à nous aider en nous indiquant si cet article vous a été utile 😉

+0-00 ratings

Nous essayons de vous proposer des articles qui présentent un réel intérêt pour vous et votre entreprise.
N'hésitez pas à nous aider en nous indiquant si cet article vous a été utile ;)