3Mai 18

Une imprimante 3D fabrique votre maison en 24h chrono

Et si l’impression 3D enrayait le mal logement à l’échelle mondiale ? A Austin (Texas), la start’up ICON s’est associée à l’ONG New Story pour concevoir une maison imprimée en 3D.

Construite en 12h à 24h, elle coûte entre 4 000 $ et 10 000 $ seulement (~3200€ à 8450€).
Objectif : offrir aux plus démunis l’accès à un habitat décent.

Un logement de 60 m² à moins de 3200€

C’est à l’occasion du festival South by Southwest (SXSW) d’Austin au Texas, que la start’up ICON a lancé la construction d’un prototype pas comme les autres : une maison imprimée en 3D.

Il n’a fallut que quelques heures à l’imprimante industrielle Vulcan pour fabriquer un logement de 60m² en béton.

Simple et confortable, cette petite maison de plain pied comprend une pièce à vivre, une chambre, une salle de bain et un porche.

Coût de construction : moins de 8000 € l’unité.Mais pour une centaine de maisons de 60 m² , les économies d’échelles permettent de passer sous la barre de 3200 € par habitation.
Une véritable prouesse technologique !

Des logements construits grâce à l’imprimante 3D Vulcan

La maison est construite à partir d’un plan au format numérique. Une fois ce plan envoyé, l’imprimante 3D Vulcan superpose les couches de béton ou de mortier extrudé pour façonner les murs du bâtiment.

Une fois le logement érigé, il ne reste plus qu’à installer le toit, les fenêtres, la porte et le câblage électrique.
Le principe est le même qu’avec une imprimante 3D classique, mais à l’échelle grandeur nature.

Et les possibilités sont illimitées comme l’indique Jason Ballard, cofondateur d’ICON : «Vous pouvez imprimer une maison en forme de spirale Fibonacci si vous le souhaitez. C’est aussi simple que d’imprimer un carré. »

L’imprimante géante se déplace sur rail et tient dans un camion.

Une innovation pour les populations mal logée


Des favelas brésiliens, aux bidonvilles africains en passant par la jungle de Calais : plus d’1,2 milliards d’êtres humains sur la planète habitent des logements insalubres (source : World Resources Institute).

C’est pour contribuer à résorber ce phénomène de mal logement qu’ICON s’est associé à l’ONG New Story.

Leur ambition : concevoir des habitations fiables et à prix réduit, ne nécessitant aucune compétence technique pointue pour être fabriquée.

Plusieurs projets d’impression 3D de maison sont ainsi en cours au Salvador, en Haïti et en Bolivie.

Nous essayons de vous proposer des articles qui présentent un réel intérêt pour vous et votre entreprise.
N'hésitez pas à nous aider en nous indiquant si cet article vous a été utile 😉

+0-00 ratings

Nous essayons de vous proposer des articles qui présentent un réel intérêt pour vous et votre entreprise.
N'hésitez pas à nous aider en nous indiquant si cet article vous a été utile ;)