19Avr 18

Le publipostage personnalisé : une mine d’or inexploitée

Dépassés les envois imprimés ? Loin de là !

Plusieurs études démontrent l’efficacité de ce médium parfois négligé des annonceurs.
Le publipostage personnalisé obtient un taux de réponse 30% supérieur à un publipostage non personnalisé.
A long terme, l’envoi de contenu imprimé nominatif améliore de plus de 50% la fidélité des consommateurs.

Des consommateurs réceptifs, une faible concurrence : la personnalisation est un véritable eldorado pour vos campagnes print.

+31% de revenu grâce au marketing personnalisé

Dans un récent livre blanc, Smithers Pira avance que le marketing personnalisé génère 31% de chiffre d’affaires supplémentaire par rapport au marketing indifférencié.

Personnalisez vos prises de contact et imprimez vos enveloppes personnalisées en pleine surface

Il améliore le taux de réponse de 30% ainsi que la fidélité de plus de 50% à long terme.
Un autre livre blanc signé Canon affiche d’autres chiffres tout aussi encourageant et sans appel :

  • Courrier noir et blanc non personnalisé : 0,5% de taux de réponse.
  • Courrier couleur avec nom du client : 2% de taux de réponse.
  • Courrier couleur entièrement personnalisé : 9,5% de taux de réponse.

84% des consommateurs sont réceptifs au publipostage personnalisé

Catalogue nominatif, offre anniversaire, édition locale d’un magazine…
Les consommateurs s’avèrent très réceptifs au publipostage personnalisé.
Quelques disparités sont toutefois à noter selon les tranches d’âge. C’est cette fois InfoTrend qui dégage quelques tendances édifiantes sur le sujet :

  • 36% des 25-34 ans se disent « beaucoup plus susceptibles » d’ouvrir un courrier personnalisé (ndlr: face à un courrier classique).
  • 30% des consommateurs âgés de 18 à 24 ans, de 35 à 49 ans et de 50 à 65 ans, se disent «beaucoup plus susceptibles» d’ouvrir ce type de courrier.
  • Parmi les consommateurs âgés de 66 ans et plus, cette proportion chute à 13%.
  • Un peu plus de la moitié des consommateurs, quel que soit leur âge, disent que la personnalisation les rend «légèrement» plus susceptibles d’ouvrir le courrier.

Le print personnalisé : un filon peu exploité par les annonceurs

Toutes générations confondues, les consommateurs apprécient la personnalisation des envois print.
Pourtant, ils ne semblent pas en recevoir tant que ça. Toujours selon InfoTrends :

  • Seulement 24% des consommateurs affirment recevoir «souvent» ou «très souvent» du courrier adressé, hautement personnalisé.
  • 41% disent qu’ils ne reçoivent que des pièces personnalisées « de temps en temps ».
  • 27% disent recevoir du courrier personnalisé « rarement ».

Autant d’opportunités qui doivent vous encourager à poursuivre les efforts de profilage et de segmentation de votre base de contacts !

Objectif : personnaliser le plus précisément vos envois pour capter l’attention et susciter l’engagement de vos prospects.
Associé aux stratégies Cross-Canal et au levier de la communication locale dont on vous parlait il y a peu : vous mettez toutes les chances de votre côté pour vous assurer la réussite de vos prochaines campagnes !

Sources :

https://www.canon.lu/Images/FR-Think-Personal-LoRes_tcm41-1562486.pdf

http://www.snessii.com/dossiers-thematiques/102-107/lemarchedelimpressionnumeriquecomparealimpressionoffset.aspx

https://www.elanders.com/uk/services/digital-printing/variable-data-printing/

https://www.smartfocus.com/en/system/files/smartfocus_ebook_-_true_personalization.pdf

http://www.ddprints.com/downloads/infotrends_whitepaper_march_2016.pdf

http://blog.infotrends.com/?p=21647

Nous essayons de vous proposer des articles qui présentent un réel intérêt pour vous et votre entreprise.
N'hésitez pas à nous aider en nous indiquant si cet article vous a été utile 😉

+0-00 ratings

Nous essayons de vous proposer des articles qui présentent un réel intérêt pour vous et votre entreprise.
N'hésitez pas à nous aider en nous indiquant si cet article vous a été utile ;)